L’Eglise et le monde

Le 11 octobre 1962 Jean XXIII a ouvert à Rome  le concile œcuménique Vatican II. Terminé en 1965 sous le pontificat de Paul VI, ce concile fut un événement considérable par le nombre et l’importance de ces propositions. Il symbolise l’ouverture de l’Eglise au monde moderne et à la culture contemporaine.

Un événement historique retransmis dans le monde entier : plus de 2 300 évêques et cardinaux de tous les continents, cultures et régimes politiques, entrent en procession dans la basilique Saint-Pierre de Rome pour l’ouverture du Concile. Des centaines de représentants d’autres Églises, conviés comme auditeurs, ont fait le déplacement.

Vatican II s’étirera sur quatre sessions annuelles – de 1962 à 1965 – au cours desquelles les pères du Concile auscultent tout : sources de la foi, liturgie, liberté religieuse…

♦ LES CONSTITUTIONS  
   • Dei Verbum  La révélation divine  icone-pdf
   • Lumen Gentium  L’Eglise  icone-pdf
   • Sacrosanctum Concilium  La Sainte Liturgie  icone-pdf
 • Gaudium et Spes   L’église dans le monde de ce temps  icone-pdf
 ♦ LES DÉCLARATIONS  
   • Gravissimum Educationis   L’éducation chrétienne  icone-pdf
   • Nostra Aetate  Les relations de l’Eglise  avec les religions non chrétiennes  icone-pdf
   • Dignitatis Humanae  La liberté religieuse  icone-pdf

 

  ♦ ALLER PLUS LOIN
    picto-croire Un concile pour quoi faire ?      picto-croire Karol Wojtyla, résistant aux totalitarismes
    picto-croire Jean XXIII, le pape du Concile      picto-croire Jean Guitton : la voix des laïcs
    picto-croire Paul VI, le pape du dialogue